Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Pour mieux défendre leurs droits et améliorer leurs conditions de travail, les travailleurs de Sonatrach à Hassi R'mel veulent créer un syndicat «autonome, libre et indépendant». Il s'appellera le «syndicat autonome des pétroliers de Sonatrach». Parmi les principaux objectifs de ce syndicat pas de politique, une écoute permanente de tous les salariés, la défense des intérêts des salariés, pas d'esprit de clanisme, ainsi que la préservation de son indépendance (pas d'ordres ou de consignes de l'extérieur).

Dans une correspondance adressée à l'Union locale (UGTA) à Hassi R'Mel, des travailleurs ont fait état de leur déception quant à la prise en charge des revendications socio-professionnelles. «Nous, travailleurs Sonatrach Hassi R'mel, ayant constaté que les membres de notre section syndicale nouvellement élus sont en désaccord total entre eux-mêmes, et ce, depuis leur installation qui, malheureusement, comme vous le savez, n'a pas trouvé d'issue à ce jour. Cette situation menace les intérêts des travailleurs et a donné un climat favorable et une opportunité précieuse à la Direction de l'entreprise pour geler la prise en charge de la plateforme de nos revendications», lit-on dans cette lettre.

Au vu de cette situation, les travailleurs demandent «la tenue d'une assemblée générale extraordinaire dans les meilleurs délais, pour décider de l'avenir de leurs revendications et prendre les mesures appropriées d'urgence». Les salariés de Hassi R'mel veulent «créer un syndicat autonome pour échapper à la politique de l'UGTA, une politique qui a été toujours à contresens des intérêts des travailleurs».                     

 

Farouk B. 14 novembre 2011. Le Temps d’Algérie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article