Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Il y a un an, La Cour des Compte constatait que l’administration des impôts «ne dispose pas de moyens appropriés pour vérifier les déclarations qui lui sont produites». Et pour «contenir raisonnablement l’expansion de la fraude fiscale».

 

 

Au forum du journal Liberté d'hier,  le directeur général des Impôts est resté évasif sur ce sujet "sensible". 

 

La mise en place d’une brigade d’investigation fiscale n’est pas près d’aboutir, du moins dans les délais les plus brefs et certainement pas avant la fin de l’année, à en croire les propos tenus, hier, par le directeur général des impôts (DGI) au cours du forum du quotidien Liberté.

I

nterrogé à propos de l’état d’avancement du projet qui aurait permis la mise en place de brigades indépendantes de la Direction générale des impôts et chargées de traquer les fortunes échappant au fisc, Abderrahmane Raouya a rappelé qu’un projet de décret devait effectivement être publié pour permettre la création de ce service. Cependant, le patron du fisc algérien a indiqué que le texte (qui est censé être en cours d’approbation au niveau du SGG, ndlr) est en fait «quelque part dans les couloirs de l’administration», avant de se reprendre et de prétendre tout simplement que c’est un décret en préparation.

 

Source: El Watan.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article