Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

"L’université et le mouvement syndical démocratique et revendicatif  de l’Algérie du XXIe siècle doivent beaucoup aux luttes et aux sacrifices de Houari Mouffok et de ses camarades de l’UNEA historique".

 

 

Hommage à Houari Mouffok

 

 Par Farid Cherbal, enseignant-chercheur à l'USTHB (Alger)

 Le militant Houari Mouffok,  premier président de l’Union nationale des étudiants algériens (UNEA historique, 1963-janvier 1971) est décédé le lundi 23 décembre 2013 à Alger.

 Houari Mouffok fait partie d’une génération de militants du mouvement estudiantin algérien qui ont marqué l’histoire de notre pays par leur lutte, leur sacrifice et leur engagement permanent durant la guerre de Libération nationale et pour l’Algérie indépendante. Houari Mouffok a  milité sans relâche  pour la liberté, la démocratie et la justice sociale. Houari Mouffok et ses camarades de l’UNEA historique,  dont je cite les regrettés Keddar Berakaï  et  Mahmoud Mahdi dit «Zorba»,  ont été des militants de la continuité historique et des passeurs du souffle libérateur du mouvement national algérien à la jeunesse estudiantine.

 L’histoire retiendra que Houari Mouffok, Keddar Berakaï et Mahmoud Mahdi et leurs camarades de l’UNEA historique ont affronté avec courage et une détermination sans faille la répression et les geôles humides des dragons noirs de la pensée unique et de la police politique qui sévissaient dans l’Algérie d’avant le 5 octobre 1988. Leur sacrifice et leur contribution  au projet politique et économique souverain dans l’Algérie des années 1960-70, ont permis à un million et demi d’étudiants de rejoindre les bancs de l’université algérienne, en septembre 2013. Aujourd’hui, il faut combattre sans relâche les termites de l’amnésie et rappeler, haut et fort, que l’université et le mouvement syndical démocratique et revendicatif  de l’Algérie du XXIe siècle doivent beaucoup aux luttes et aux sacrifices de Houari Mouffok et de ses camarades de l’UNEA historique.  Houari Mouffok est mort, le combat pour une Algérie démocratique et sociale continue.
 

Source: El Watan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article