Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

IMG_4118

 

 

 

 

Par El-Guellil



C'est la fin de l'année la plus riche en bonnes nouvelles. Primo, on nous apprend que l'argent pour finir les chantiers en cours et les autres en gestation est disponible dans les caisses. Mieux, on a même donné un coup de pousse en dollars au FMI
…

Ouf ! On avait peur que la crise économique internationale nous fasse des bobos pas très beaux.

Secundo, et c'est la bonne nouvelle, la meilleure, au ministère de l'élevage, on nous promet un mouton moins cher cet an. Les mouatine n'y croient pas trop. Comment comptent-ils procéder manich au courant. Mais avec tous les spécialistes et experts qui émargent dans cet organisme, cela ne m'étonne guère. Ils nous l'ont déjà prouvé avec la pomme de terre. Ils ont stocké des tonnes et des tonnes dans des chambres froides pour les déstocker quand le besoin de frite s'est fait sentir. Résultat, la veille de l'Aïd El-Kébir, au marché de mon quartier réputé pour être le moins cher, le kilo a coûté 50 dinars. Alors que quelques jours avant, on pouvait faire sa purée à 35 DA. C'est vous dire toute l'efficacité de l'opération. Pour le mouton, c'est sûrement tous les spéculateurs et maquignons qui seront mis en prison. Ou bien vont-ils nationaliser tout ce qui bouge à quatre pattes. Car mettre des agneaux dans des chambres froides, ce n'est franchement pas très faisable. Peut-être que nos jnoun de l'agriculture ont trouvé une méthode pour momifier lekbech vivants et les réanimer quelques jours avant les fêtes. Va savoir !

S'ils ne vont pas ramener des brebis pondeuses gérées par l'emploi de jeunes et abandonner l'Ansej, que sais-je ? Mais les mcharkine el foum disent plutôt qu'il y a eu méprise dans le discours, un lapsus a fait dire aux responsables de la filaha «mouton» au lieu d'Algérien et qu'il fallait donc comprendre que c'est la valeur de l'Algérien d'en bas qui chutera, c'est-à-dire que nous allons narkhassou ! Et ce sont tous les «moutontinines» qui se mettent à rire sur le sort des mouatinine.

13 octobre 2012, Le Quotidien d’Oran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article