Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Succès des actions revendicatives

 

 

Oran. Les agents du service de nettoiement de l'APC d'Oran qui menaçaient de déplacer vers le siège de la wilaya le sit-in qu'ils observent depuis quelques jours ont suspendu leur mouvement aprsè la promesse de l’employeur de verser immédiatement les rappels de salaires. Reste l’une des principales revendications : la permanisation des salariés contractuels souvent depuis des années

 

 

Tizi-Ouzou. Après une journée de grève, les travailleurs de la cotonnière de Tizi Ouzou (CTO), ex-Cotitex de Draâ Ben Khedda, 10 km à l'ouest de la ville des Genêts, ont repris le travail, la direction de l'entreprise ayant accepté de renvoyer l'application de la nouvelle grille salariale, pour étudier les revendications salariales. La grille contestée par les grévistes prévoyait, , un salaire de base à 14 000 DA pour le simple ouvrier, et 26 000, 28 000 et 30 000 DA, respectivement pour les chefs de section, les chefs de service et les chefs de département. Un fossé que les ouvriers ont fortement contesté.

 

 


Sidi-Bel-Abbès. De jeunes contractuels exerçant dans le cadre d'Algérie la blanche, dans les communes d'El H'çaïba et Mezaourou, situées à 70 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Sidi Bel Abbès, ont dénoncé le retard de paiement de leurs salaires, qui dure depuis deux mois en organisant un sit-in devant les sièges des deux APC. Les jeunes travailleurs se sont dispersés dans le calme après avoir été « rassurés » par les responsables locaux.

 

 

 

A Arzew, Les travailleurs de Sotraz sont détérminés

 

 

Les travailleurs de la Sotraz, cette importante entreprise prestataire de services, couvrant les besoins en transport du personnel de l’ensemble des entreprises du pôle industriel d’Arzew, ont rendu public leur plate-forme de revendications contenant, entres autres, une revalorisation de 25% des salaires à l’instar de ceux du groupe Sonatrach, la révision de la prime du panier, le revalorisation du taux de la PRI-PRC, la «permanisation» des agents contractuels, le paiement des heures supplémentaires, un repos hebdomadaire de deux jours au lieu d’une journée et demie pour les chauffeurs, la révision de la nomenclature des postes de travail, l’élaboration de la convention collective de l’entreprise, la prise en charge de la situation socioprofessionnelle des agents de sécurité, l’octroi de la prime de panier à l’ensemble du personnel, sans aucune discrimination et, enfin, la réintégration du groupe Sonatrach.

 

Hassi R’mel : Les chômeurs de nouveau en action

 

 

Les manifestations des chômeurs reprennent de plus belle dans la ville pétrolière de Hassi R’mel. Des dizaines de sans-emploi ont de nouveau observé un sit-in, mercredi dernier, devant le siège du complexe administratif de Sonatrach à Hassi R’mel. Brandissant des banderoles réclamant une plus grande équité en matière d’accès à l’emploi, les protestataires se sont dit déterminés à poursuivre leur sit-in. Plusieurs d’entre eux ont tenu à rappeler que les solutions provisoires proposées par les pouvoirs publics demeurent sans effet face à l’ampleur du chômage dans cette région. Rappelons que les chômeurs de Hassi R’mel avaient élaboré, il y a de cela quelques semaines, une plate-forme de revendications portant notamment sur la création de nouveaux postes d’emploi dans les champs pétroliers de la région. «La zone industrielle de Hassi R’mel compte plusieurs sociétés étrangères, lesquelles sont en mesure d’absorber un grand nombre de sans-emploi», estime l’un des protestataires.

Taleb Bedreddine, 25 mars 2012. El Watan

 

Sources : correspondants locaux El Watan, le Temps d’Algérie, Liberté, Le Quotidien d’Oran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article