Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Dans notre pays, les hauts murs du haram entourent le monde des puissants. La presse « indépendante » ne s’y frotte pas. Le bon exemple nous vient de nos voisins de l’Ouest. Croustillant reportage paru hier dans le journal marocain Tel Quel.

 

 

 

Enquête exclusive. Le roi de Betz

(DR)

 

Enquête exclusive. Le roi de Betz

 

Mohammed VI séjourne régulièrement dans son château de Betz, un petit bourg de la grande banlieue parisienne. En multipliant les dons et en créant des emplois, le monarque y a assuré sa popularité. C’est à se demander si les habitants du village ne sont pas devenus des “sujets” de Sa Majesté. TelQuel s’est invité au château, un voyage plus que mouvementé…

 

 

EXTRAIT

 

(…) Mohammed VI n’est par contre jamais entré dans le bistrot du village, “Le 24”. Mais il est intervenu personnellement en faveur du gérant, afin de l’aider à obtenir la licence tabac nécessaire pour vendre des cigarettes. Ainsi, le personnel royal pourrait s’approvisionner sur place, au lieu de faire plusieurs kilomètres en voiture. “C’est moi qui ai écrit au roi”, confie Philippe Boulland, l’ancien maire, qui est aussi actuel député européen (UMP), membre du groupe d’amitié Maroc-Union Européenne au parlement européen et farouche partisan de l’accord de pêche Maroc-UE. “Mohammed VI m’a promis qu’il allait écrire à Nicolas Sarkozy. Ce qu’il a fait”. Mais sans succès : aujourd’hui, le bar n’a toujours pas décroché la licence tabac, et Nicolas Sarkozy n’est plus président. Et si le monarque ne peut pas tout, il fait beaucoup.

On comprendra donc sans mal que les habitants de Betz apprécient la présence de cet hôte très généreux. En parcourant le village, en interrogeant des dizaines d’habitants, nous n’avons rencontré qu’une seule personne à avoir une dent contre le roi. Il s’agit… d’un Algérien, livreur de colis, qui en veut surtout aux employés de Mohammed VI. “Quand ils sont là, rien ne va. Le mec à l’entrée, il te prend ton colis, il rentre à l’intérieur, et il ne revient pas te signer le bon !” Quant au roi en personne, qu’il n’a fait qu’apercevoir, c’est surtout son opulence qui lui pose problème : “T’imagines les gens là-bas (au Maroc), ils n’arrivent même pas à se soigner, et lui, il a un château là. Et il n’a pas que celui-là !”(…)

 

TEXTE INTEGRAL : telquel-online.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article