Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

[Hayam El Hadi] Les écoliers algériens pourront désormais compter sur des responsables de la sécurité pour les aider à rentrer chez eux.

DR. Et les élèves ?

 

 

 

 

Difficile pour un blogueur de démêler ce qui se passe dans le syndicalisme enseignant. Les sigles sont nombreux,  les appels à la grève se chevauchent, les positions des uns et des autres s’expriment en ordre dispersé, perdant leur impact essentiel dans l’opinion publique. Cacophonie, dont se délectent sans doute les Bureaucrates- Unis qui maintiennent l’Education nationale dans la stagnation.

Diviser pour régner. L’appareil bureaucratique forgé pendant plusieurs décennies sous le parapluie d’un ministre immuable, met à profit le grand nombre de syndicats et d’approches catégorielles, pour épuiser l’énergie des syndicalistes afin de les détourner de la mobilisation unie pour faire voler en éclat l’emprise du Front Conservateur qui paralyse l’education nationale. Au détriment des élèves. Une initiative d'un des plus anciens syndicats autonomes-qui n’a été que récemment  agréé-, appelle à dépasser cette atomisation, préjudiciable à la satisfaction des revendications. Serait-ce un premier pas vers la prise en charge unie par les senseignants du destin de l’Ecole algérienne ?

 

 

 

Education nationale 

 

Le CLA plaide pour la reconstruction de l’intersyndicale

 

 

Dénonçant la manière dont est géré le secteur de l’éducation, et particulièrement les revendications des travailleurs, le Conseil des Lycées d’Algérie appelle l’ensemble des syndicats du secteur à unir leurs forces en reconstruisant l’intersyndicale.

« Le CLA lance un appel à tous les syndicats du secteur de l’Education Nationale en vue de reconstruire l’intersyndicale de l’Education, élaborer une plate forme de revendications communes et mener des négociations collectives avec la Tutelle », appelle le Cla dans un communiqué qu’il a rendu public aujourd’hui, mercredi.

Le Cla, récemment agréé, dit constater à travers la promulgation « précipitée » du statut particulier des travailleurs en juin 2012 et sa mise en application « sans achever les négociations » en janvier 2013 une intention d’accentuer la division entre les différents corps du même secteur ainsi que de créer une ségrégation entre les travailleurs du même corps à savoir les nouveaux et les anciens recrus.

Pour le dit syndicat, la promulgation du statut particulier est une avancée en soi mais il faut tout de même reprendre le débat pour que les suggestions de la partie syndicale soient prises en compte. Le Cla relève, entre autres propositions, le droit à une année sabbatique tous les cinq ans pour des besoins de formation ou de convenance personnelle, et l’Intégration des corps en voie de disparition tels que les PEF, les MEF et les PTLT dans le Statut particulier et cela en fonction de leur expérience.

 

 

Mina Adel, 30 janvier 2013. El Watan.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article