Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 

DR-Chafaa Bouaiche

 

 

 

 

Les députés du groupe parlementaire du Front des Forces socialistes (FFS) voteront « non » à la loi de finances 2014. Le chef du groupe parlementaire, Chafaa Bouaiche, explique que les députés FFS « ont dénoncé à maintes reprises les conditions d'élaboration, de vote et d'application de la loi de finances ».

 

Le groupe qui explicite ses motivation de vote dans un communiqué s'élève contre “la prééminence de l’Exécutif sur le Parlement”: la mission de contrôle parlementaire, consacrée par la Constitution, “n’est que lettre morte”.

 

 

 

Quels sont les argument des députés FFS (Extraits)

 

 

 « Les apparences c’est la quasi-unanimité attendue en faveur de cette loi et le battage médiatique organisé autour d’elle. La réalité c’est que cette loi a été présentée en l’absence du bilan annuel du gouvernement, du rapport annuel de la Banque centrale pour l’année 2012, du rapport d’appréciation de la Cour des comptes sur la loi de règlement budgétaire de 2011, qui constituent pourtant des supports de contrôle indispensables pour l’analyse des budgets octroyés aux différents secteurs et connaître leur exécution de façon plus précise ».

 

« Le taux d’inflation, le taux de chômage et tous les éléments sur lesquels est basée l’élaboration de cette loi de finances paraissent invraisemblables au vu des réalités économiques et sociales visibles sur le terrain"

 

« L’objectif recherché n’est-il pas avant tout politique ?" « Le contrôle d’une paix sociale relative est absolument nécessaire pour les autorités dans cette période d’échéance présidentielle". « L’éthique politique voudrait que les fonds publics ne soient pas utilisés à des fins électoralistes ».

 

 

« l’analyse sérieuse de la loi de finances montre en tout cas qu’il n’y a pas de volonté politique pour respecter le principe d’équité sociale ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article