Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Tribunal de Saïd-Hamdine (Alger)

 

Procès des 10 personnes accusées dans l'affaire du Bois des pins

10 personnes arrêtées par les forces de police le 10 juillet, jour du déclenchement des affrontements entre policiers et citoyens du quartier Bois des pins, défileront à la barre aujourd'hui pour répondre des chefs d'inculpation retenus contre eux.

 

Atteinte et destruction de biens publics, atteinte aux services de police durant l'exercice de leurs fonctions, coups et blessures etc., sont les quelques chefs d'inculpation retenus contre les dix personnes dont le porte-parole du comité des sages qui, faut-il le rappeler, a introduit une plainte contre des fonctionnaires de police pour «tentative d'assassinat».

 

«Ce dossier est monté de toutes pièces car les 10 personnes n'ont rien à voir avec les affrontements puisqu'elles ont été arrêtées bien avant et précisément au moment où des personnes ont entrepris de couper les arbres», a affirmé une des personnes concernées qui s'étonne «comment on pouvait porter atteinte aux policiers et aux biens publics puisqu'on a été arrêtés et transférés vers le poste de police vers 9h alors que les affrontements ont commencé bien après».

 

Devant ces déclarations, les avocats ont du pain sur la planche et devraient déployer tous les arguments possibles et imaginables pour convaincre les magistrats sur l'innocence de leurs clients. En ce sens, les plaidoiries devant être développées par les avocats porteront surtout sur «l'aspect factuel entourant les arrestations de leurs clients». Selon des juristes, il est fort probable que les magistrats prononcent le renvoi de cette affaire.

 

D. M. Le Temps d’Algérie, 6 octobre 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article