Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Des Algériens établis en France appellent au boycott d’une semaine d’Air Algérie et Aigle Azur

 

 

Les prix pratiqués par Air Algérie et Aigle Azur sur leurs vols à destination de l’Algérie relèvent du « vol qualifié » selon le Mouvement citoyen algérien en France qui appelle les ressortissants algériens établis à l’étranger à les boycotter du 14 au 21 janvier 2013 et à protester contre leur politique tarifaire en rejoignant un sit-in prévu le 19 janvier 2013 devant l’ambassade algérienne à Paris. Ce mouvement rappelle que les tarifs pratiqués en France à destination de Tunisie et du Maroc sont incomparablement plus bas.

 

Le Mouvement citoyen algérien en France (MCAF) appelle la communauté algérienne établie à l’étranger à boycotter les compagnies aériennes assurant des liaisons entre la France et l’Algérie pour les contraindre à baisser leurs prix. « Certaines compagnies ont ouvert les réservations pour la période de vacances 2013 (juillet et août, NDLR). Nous vous demandons de ne pas acheter vos billets, de ne pas mobiliser des sommes importantes qui permettent à ces compagnies de disposer de votre argent », a écrit le MCAF dans un communiqué diffusé aujourd’hui sur son site web.

 

Le MCAF, qui affirme représenter les émigrés algériens, a qualifié les prix pratiqués par « certaines compagnies aériennes » d’inacceptables « vol qualifié » qu’il appelle les ressortissants algériens vivant en France à dénoncer en prenant part à un sit-in de protestation prévu le 19 janvier prochain à 16h00, devant le siège de l’ambassade d’Algérie à Paris.

Le mouvement s’est dit, en outre, disposé à assurer aux usagers une assistance juridique « complètement gratuite » en cas d'annulation de leurs vols, de retard de plus de deux heures ou de perte de bagages.

 

 

Les billets de la RAM et de Tunisair plus abordables

 

 

Dans un avis rendu public le 14 octobre dernier, le MCAF avait désigné nommément les compagnies Air Algérie et son « complice » Aigle Azur qu’il accuse de « tirer les prix vers le haut » et de « traire les vaches à lait que nous sommes (émigrés algériens NDLR) ». Selon lui, les deux compagnies exercent un « duopole » qui devient « une source d’arnaque inacceptable ». Il avait appelé les Algériens établis à l’étranger à boycotter ces deux compagnies du 14 au 21 janvier 2013. « Faites partir leurs avions vides !!! Ils vont finir par comprendre », souligne le MCAF, qui réclame les même prix appliqués à destination de Tunisie et du Maroc.

Les vols en partance de France vers l’Algérie sont sensiblement plus chers que ceux à destination du Maroc et de la Tunisie. Le billet d’avion Alger-Paris en aller-retour chez Air Algérie est vendu à 244 euros TCC tandis qu’Aigle Azur propose la même destination à 214 euros. Royal Air Maroc (RAM) assure la liaison Paris-Casablanca pour 167 euros et Tunisair la liaison Paris-Tunis pour 197 euros.

 

4 décembre 2012.  Maghreb Emergent

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article