Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Les termes iconoclastes utilisés par une journaliste de la radio pour évoquer la gestion autoritaire du FFS par Hocine Aït Ahmed ont été délibéremment gonflés.

 

Il est vrai que la réaction épidermique de Karim Tabbou à la question provocatrice de la journaliste est une aubaine pour les communicants du pouvoir.

 

Nacer Mehal paraît donner suite à une demande de sanction de la part du FFS, lorqu’il condamne la journaliste impertinente pour avoir porté atteinte à un « symbole intouchable de la révolution nationale ». Le ministre précise : « Je suis intervenu personnellement auprès du directeur de la chaîne pour sanctionner cette journaliste ».

 

La pauvre journaliste va t-elle faire les frais d’une opération politicienne : faire porter à Aït Ahmed la responsabilité de cette sanction, et ternir l’image d’un parti politique d’opposition, luttant pour la démocratie, mais qui s'avère incapable de supporter en direct l’impertinence d’une journaliste de radio.

 

 

S. A. 2 octobre 2011

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article