Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Concertations sur le développement local à Tizi Ouzou, Bouira et Boumerdes

 

 

Les élus locaux des deux partis, le Front des forces socialistes (FFS) et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), n'ont pas pris part hier à la rencontre régionale sur le développement local et les attentes des populations, sous l'égide du Conseil national économique et social (CNES). 

 

Tizi Ouzou, Bouira et Boumerdès sont les trois wilayas auxquelles le CNES a consacré hier sa rencontre tenue au musée El Moudjahid de la ville des genêts.

 

Selon Farid Bouaziz, président du conseil fédéral FFS de Tizi Ouzou, «ces rencontres s'inscrivent en droite ligne du cadre des réformes politiques annoncées par le chef de l'Etat que le FFS a déjà boycottées. C'est pour cette raison que nos élus ont été instruits de ne pas y participer».

Même son de cloche au parti de Saïd Sadi, par le biais du président du bureau régional de Tizi Ouzou, Hamid Maakni. Ce dernier nous expliquera que les élus du parti ont été instruits de ne pas prendre part à la rencontre d'aujourd'hui (hier, ndlr), car il s'agit d'une «suite du faux dialogue entamé par la commission Bensalah».

Le même interlocuteur considère que «le CNES qui dit représenter la société civile dans toutes ses dimensions n'est pas habilité à discuter des réformes. Ces dernières, ajoute M. Maakni, se situent dans le changement du système lui-même, non pas ailleurs».

Aissa Moussi, 24 octobre 2011 (EXTRAIT) Le Temps d’Algérie

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article