Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

En fin de mandat, il peut arriver qu’un président mette en garde contre les obstacles majeurs sur lequel il a buté. Le général Eisenhower qui a dirigé la coalition militaire alliée qui vint à bout du nazisme, puis la grande puissance américaine, savait sans doute de quoi il parlait lorsqu’il fit ses adieux :

 

 

« Dans les conseils de gouvernement, nous devons prendre garde à l’acquisition d’une influence illégitime, qu’elle soit recherchée ou non, par le complexe militaro-industriel. Le risque d’un développement désastreux d’un pouvoir usurpé existe et persistera.

Nous ne devons jamais laisser le poids de cette conjonction menacer nos libertés et les processus démocratiques. Nous ne devons rien considérer comme acquis.

Seules une vigilance et une conscience citoyennes peuvent garantir l’équilibre entre l’influence de la gigantesque machinerie industrielle et militaire de défense et nos méthodes et buts pacifiques, de sorte que la sécurité et la liberté puissent croître de pair.

 

Dwight Eisenhower. Farewell adress. 17 janvier 1961.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article