Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

À ce jour, tous les sportifs syriens sont arrivés à Londres.

Les sportifs syriens sont tous arrivés aux JO de Londres (photo AFP)

 

 

L’issue de l’offensive militaire contre le régime syrien est encore incertaine, mais déjà certains prennent date pour faire valoir l’agilité de leur pensée. Nous assistons à des variations sophistiquées autour de la trouvaille d’un historien, ancien révolutionnaire trotskiste, qui, lors de l’opération en Libye, avait décrétée, à l’adresse des Algériens : « l’anti-impérialisme est dépassé ».

 

 

Notre blog a souligné, en août 2011, « la dangereuse initiative stratégique américano-saoudienne consistant à mettre le paquet pour militariser la révolte populaire » dans le monde arabe. L’objectif est d’empêcher les peuples de s’exprimer dans un puissant mouvement unitaire et pacifique, capable de mettre en question les fondements de la domination exercée sur les Etats par les castes prédatrices, inféodées à l’Empire. Ces castes, qui, de manière informelle, contrôlent de plus en plus les régimes « nationalistes », depuis deux décennies,  sont capables de se reconvertir démocratiquement et de changer la devanture, si les circonstances historiques l’exigent. Ce serait parfaitement inoffensif si on prend la précaution de « dévitaliser le mouvement populaire, de lui ôter sa charge de transformation démocratique et révolutionnaire, danger latent pour les intérêts occidentaux ».

 

 

Des équipes de rechange avaient été mises en place en Libye avant la prise de Tripoli par les Forces spéciales de l’Otan. Elles sont en bonne voie de préparation en Syrie. Elles sont en cours de cristallisation en Algérie et en Iran, pays dont les Etats sont encore régis par des doctrines souverainistes. A propos de la participation des terroristes islamistes, j’écrivais en août 2011 : « Après la chute du Satan Soviétique, les Apostats souverainistes sont l’ennemi commun. La mort de Ben Laden peut favoriser cette reconversion conceptuelle ». Pour les promoteurs du Grand Orient, Il s’agit en effet de garantir l’application plus systématique de la doctrine de souveraineté limitée des Etats nationaux que veut dorénavant imposer le système capitalisme mondial.

 

 

En décembre 2011, le blog notait : « L’objectif dans le monde arabe est d’empêcher que ne se répande l’hégémonie des peuples dans l’espace public. C’était et cela reste le danger principal pour la domination mondiale de l’Empire et de ses castes locales, car il pourrait radicalement régénérer les pratiques politiques de souveraineté dans les Nations ». Les stratèges de l’Empire savent que là se trouve le talon d’Achille de leur domination. C’est cette hégémonie populaire civique qui conditionne la sauvegarde des capacités nationales de décision. Ce n’est pas un hasard si l’on s’acharne tellement sur l’agora du peuple grec précurseur.

 

 

En Algérie, c’est sur la compréhension de la nécessité de ce passage populaire obligé, que butent encore les « élites patriotiques », nombreuses en Algérie. Depuis plus d’un an, notre blog participe à la réflexion sur ces tendances nouvelles d’évolution, créant « une situation inédite qui met à l’épreuve les capacités de réflexion convergente et d’action unie des progressistes arabes ».

 

 

Saoudi Abdelaziz, 28 juillet 2012

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article