Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

"Il est possible ! Mais les élites doivent sortir de leur silence. Quand le président décide quatre mois avant l’élection de changer la constitution sans que les enseignants universitaires, les professeurs de droit et de sciences politiques, ne bougent pour dire que cela ne se fait pas, cela nous donne une idée de l’état de démission collective de la classe instruite dans ce pays."

 

C’est une des questions auxquelles a répondu Mustapha Bouchachi, président de la Ligue des droits de l’homme, LADDH, dans l’hebdomadaire la nation : Texte Intégral

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article