Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 
 
 
 
 
 
DR-Embouteillage sur l'avenue Beheshti à TéhéranEmbouteillage sur l'avenue Beheshti à Téhéran.
 
 En annonçant son résultat semestriel, Renault (Nyse Euronext Paris : RNO) a indiqué avoir passé une provision de 512 millions € pour couvrir l’arrêt de ses lucratives activités iraniennes, due au durcissement des sanctions internationales.
La marque au losange ne dispose pas d’usine en Iran mais elle fournit à ses partenaires locaux des pièces détachés entrant dans la production de 100 000 véhicules (Tondar, Dacia Logan…).
« Le président Obama a donné l’ordre de cesser l’activité en Iran… Plus aucune pièce ne sort des usines roumaines mais également françaises à destination de l’Iran », s’est désolé, Carlos Tavares, directeur délégué de Renault. Des observateurs signalent que la décision américaine de blocus sur le secteur automobile a été d’autant plus facile à prendre car aucun constructeur américain (Ford, General Motors) ne dispose d’intérêts en Iran.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article