Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 Des travailleurs en colère devant la cimenterie Lafarge.

       DR-Le climat est très tendu à Oggaz

.

 

 

On se croirait revenu au bon vieux temps de la répression coloniale anti-ouvrière. Un triangle agressif est pointé contre les salariés de la cimenterie d'Oggaz, près de Mascara.

D'abord, 17 salariés sont poursuivis en justice par la direction de la cimenterie Lafarge pour «entrave à la liberté de travail».

Ensuite, ces leaders grévistes sont "auditionnés" par la brigade de la Gendarmerie  de Oggaz.

Et enfin, la bureaucratie syndicale de l'UGTA dissout la section syndicale de la cimenterie. sous le motif de «non-respect des recommandations et orientations de l’instance dirigeante du syndicat.»

Une pétition signée par 323 travailleurs revendique "l’annulation de la décision de dissolution de la section syndicale de l’entreprise». En ajoutant qu’«en cas de refus, il y aura une démission collective de l’UGTA et les travailleurs affiliés opteront, purement et simplement, pour une autre organisation syndicale».

 

Lire notre article de mars 2013 sur la politique sociale de Lafarge à Oggaz

 

 

 

 

A SUIVRE

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article