Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Nabeel Rajab, président du Bahrain Center for Human Rights (BCHR)

 

 

 

Un tribunal de Bahreïn a condamné jeudi 16 août le défenseur des droits de l'Homme, Nabeel Rajab, à trois ans de prison ferme pour participation à des manifestations non autorisées, suscitant le "trouble" des pays occidentaux qui ont rappelé leur attachement à la liberté d'expression.

 

"Nabeel Rajab a été condamné à trois ans de prison pour participation à trois manifestations non autorisées", a annoncé son avocat, Mohamed al-Jishi, sur son compte Twitter.

 

Nabeel Rajab, purge une peine de trois ans de prison pour insulte aux sunnites, était présent à l'énoncé du verdict mais un représentant du Centre des droits de l'Homme qu'il préside a été empêché d'assister à l'audience.

 

Nabil Rajab avait été aussi condamné le 28 juin à 300 dinars bahreïnis (800 dollars) d'amende pour insultes aux forces de l'ordre.

 

Source AFP, 16 août 2012

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article