Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

«Le choix du moment témoigne de leur part d’une forme de chantage insupportable ». Cette affirmation péremptoire se retrouve dans le quotidien néolibéral, Liberté, qui consacre son éditorial du 13 juin pour dénoncer le préavis de grève lancé par les hôtesses et stewards d’Air Algérie, pour le 15 juin prochain.

 Le Quotidien ne va pas jusqu’à nier la légitimité des revendications, mais il juge inacceptable le choix du 15 juin, au moment du « début du retour estival de nos émigrés ».

 « Ils avaient toute latitude de formuler leurs griefs plus tôt », tranche l’éditorialiste, qui semble ignorer que, partout dans le monde, une grève est d’autant plus efficace qu’elle gêne le plus possible les patrons. De ce point de vue, dont l’éditorialiste semble ignorer l’évidente rationalité, les salariés ont choisi le bon moment. Et sans doute l’employeur saura en tenir compte s’il a en vue ses propres intérêts.

Pour qui connait la situation de profonde crise sociale et de gestion, que vit la compagnie nationale, l’espoir est que l’annonce de cette grève, et son déclenchement en cas de refus de discuter des revendications, soit un déclic salutaire pour stimuler le redressement de la situation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article