Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

sam-2342_1325037_465x348

DR

 

 

Après plusieurs reports, la cour d’Alger a finalement donné gain de cause aux 200 salariés des chantiers d’extension du métro d’Alger licenciés pour « grève illégale » par le groupement d'entreprises portugaises Teixeira Duarte et Zagop.

 

Après ce jugement, les travailleurs licenciés comptent pousuivre l’employeur pour réclamer leur réintégration et leur indemnisation.

 

Ils ont aussi décidé de contester les pratiques patronales non conformes à l'article 12 de la loi relative aux relations de travail, qui réglemente le recours aux contrats de travail à durée déterminée. En effet le groupement portugais ne respecte pas la loi en recourrant continuellement, sur les chantiers prévus pour 48 mois, à des contrats de trois mois.

 

Les travailleurs  réclameront aussi l'indemnisation des syndicalistes licenciés abusivement depuis le déclenchement de la grève, le 21 novembre dernier, le versement des salaires impayés durant la grève et la satisfaction des revendications déjà énumérées dans leur plateforme. Rappelons que le principal motif du déclenchement du mouvement est la rémunération des heures supplémentaires, de 75 à 100 %.

 

 

Source : le Temps d’Algérie, 31 janvier 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article