Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Vincent Bolloré et Nicolas Sarkozy, en 2008 (Sipa) 
 DR-Vincent Bolloré et Nicolas Sarkozy, en 2008
  
 
 
  
  
On se rappelle que c'est par une croisère sur le yacht de l'homme d'affaires Vincent Bolloré que Sarkozy et ses proches avaient fêté le succès à l'élection présidentielle de 2007.
  
Vincent Bolloré est l'un des piliers qui assure la pérénité de la Françafrique. Son vaste empire africain englobe la gestion des ports africains, les ressources minières, l'agroalimentaire... Il est notamment le principal actionnaire de la Société financière des caoutchoucs, Socfin, engagée depuis 2011 dans un bras de fer avec des groupes d'agriculteurs et des propriétaires terriens de la tribu Malen qu'elle veut déposséder de leurs terres pour réaliser son projet d’un projet de culture d'huile de palme.
Bolloré peut compter sur les "autorités locales".  La police sierra-léonaise a ouvert le feu, le 10 décembre, sur des manifestants protestant contre ce projet.
Sima Mattia, le chef d'une association de propriétaires affectée par le projet de Socfin a fait état de plusieurs dizaines de blessés. « Ils ont ouvert le feu sur nous juste parce que nous nous battons pour nos droits ". Les habitants estiment que les 12,5 dollars par hectare qu'ils ont touché ne sont pas suffisants et déclarent ne pas avoir compris le contrat passé avec Socfin, ou l'avoir signé sous la contrainte. Le directeur de Socfin, Gerben Haringsma, a déclaré mardi que chaque propriétaire avait été consulté et que sa société avait le soutien total de la communauté.
En juin dernier,  douze ONG actives dans le domaine de la lutte contre l’accaparement des terres agricoles dans les pays en développement avaient accusé Vincent Bolloré et Hubert Fabri de «recourir à l'intimidation pour museler l’opposition à leurs projets» d’huile de palme en Sierra Leone.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article