Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les marsouins, appelés à Jijel  el faroun  ou el faroum, sont de plus en plus nombreux sur nos côtes jijéliennes. Ce dauphin noir manque lui aussi de poisson.

 

 La pénurie l’a vraiment touché vu le ravage qu’il commet ces mois passés,  sur les filets des sardiniers, les ring net. El faroun ont une  stratégie de chasse en groupe. Le peu de sardines qui circulent ne permet pas une bonne alimentation, alors pour augmenter leurs chances,  les marsouins  attendent que les sardiniers terminent leur pêche et que le poisson soit bien piégé et concentré dans les filets, pour manger leur part.

Le problème des pêcheurs c’est la répétition des attaques qui étaient dans le temps espacées, occasionnelles  et ne faisaient pas le tour des bateaux. Les dégâts sur les filets sont graves par ce que el faroun, il perce le filet dans ces va et vient  pour atteindre le poisson. Quelques membres de ce groupe mangent même une partie du filet avec les sardines. Le nombre de trous peut atteindre 300 et plus. Les condjadors  analysent la nature des dommages pour faire une estimation  des dégâts. Si ce sont des trous, le filet  a été simplement traversé par le marsouin. Par contre el mangeurs qui est aussi un marsouin, a un comportement différent. Comme son nom l’indique el mangeur mange une partie du filet avec les sardines et la réparation du filet  demande des morceaux de filet en plus.

La réparation de ces dégâts a un coût financier, vu le prix des nappes de filet (coupe d’el fonda) et de la main d’œuvre nécessaire. Des fois le bateau est désarmé. Une nuit de pêche de manquée. Tous ces dégât ne  peuvent  pas être couverte par la somme de la sardine vendue,  les rais (patrons pêcheurs )  annulent la pêche même si l’ écran du sondeur détecte les bancs de sardines par ultra sons. Rien que la vue d’un souffle sur  la surface des eaux, en plus de la quantité, ne valent pas tous ces frais et désagréments.

El faroun a ajouté son plus au manque à gagner des marins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article