Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Les médias français et occidentaux mainstream observent jusqu'ici une certaine prudence à propos de l'intense climat polémique qui règne dans notre pays, à la veille des élections présidentielles. Peu de choses du côté des agences, comme l'AFP. A peine une ou deux analyses dans les grands quotidiens, comme celle d'Isabelle mandraud dans le Monde, que nous avons mentionné dans le blog.

 

 

Mais cela ne rassure pas pour autant Louiza Hanoune. "Les sorties de Saadani : un "appel à l'intervention étrangère" titre en une le Soir d'Algérie, qui reprend les propos de la patronne du PT, après les propos similaires de "l'ami des patrons", Sidi Saïd .

 

 

Dans la même veine, deux quotidiens diffusent simultanément un article alerte analysant la mise en ligne par un site amazigh libyen d'une vidéo montrant la profanation de cimetières, au paroxisme des affrontements dans le M'zab le mois dernier. Ce n'est vraiment pas un scoop, la plupart des journaux algériens avaient largement relaté et condamné ce sacrilège, en son temps. "Réagir face aux menées de division de notre nation et de notre pays" titre l'alerte. La conclusion de la diffusion de cette vidéo -de surcroît par des Libyens, donc forcément sulfureux  -s'impose aux deux vigilants journalistes : "Cette opération rappelle les destructions des mausolées de Tombouctou (...) Elle constituera avec les autres « preuves » la nécessité d’une intervention humanitaire au moment où les tambours médiatiques vont se mettre en branle pour justifier une intervention impérialiste en Algérie".

 

DR

 

Les Algériens sont habitué de longue date à cette lecture des mouvements de masse sous le prisme de la manipulation impérialiste. Ce fut le cas pour le mouvement des chômeurs dans le Sud. En Algérie, ce décodage d'inspiration officielle a aussi pour fonction de nous faire perdre de vue les atouts réels, moins folkloriques, dont l'Empire dispose dans notre pays.

 

 

S. A. 15 février 2014

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bolou 17/02/2014 00:00

Rectificatif: "Les Algériens sont habitué de longue date à cette lecture des mouvements de masse sous le prisme de la manipulation "du DRS" et non "imperialiste". Les imperialistes sont au pouvoir en Algerie.

Ouas Ziani 15/02/2014 23:59

Complété judicieusement par Bernard Lugan, l'analyste qui passe pour être le spécialiste de l'Afrique