Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

La Grèce reste sous le choc du suicide il y a dix jours de Dimitris Christoulas, qui s'est tiré une balle dans la tête en plein centre d'Athènes, désespéré par la dette pesant sur les épaules de ses enfants.

 

Avant de mourir, cet ancien pharmacien a écrit une lettre terrible. « Je pense qu'un jour les jeunes sans avenir prendront les armes et qu'ils pendront les traîtres sur la place Syntagma, comme les Italiens ont fait avec Mussolini en 1945 », sur la place Loreto de Milan.

 

L'Italie a été secouée. D'autant que, chez elle aussi, les suicides font l'actualité.

 

C'est Antonio Di Pietro, leader du parti de l'Italie des Valeurs et opposant parmi les plus virulents au gouvernement, qui a réveillé l'opinion publique. Il a déclaré que Mario Monti racontait « des mensonges dans les journaux sur la crise qui serait finie » et que le président du Conseil avait des morts « sur la conscience » . Ce qui est vrai, c'est qu'une vague de suicides impressionnante déferle sur la Péninsule, comme ce fut déjà le cas en 2009. En cause : les dettes, les arriérés d'impôt et les retards de paiement. Vendredi, trois entrepreneurs ont mis fin à leurs jours, dont un chômeur de quarante-deux ans, ancien patron de PME, qui s'est jeté sous un train près de Florence, portant à 23 le nombre de morts volontaires pour raisons financières depuis le début 2012.

 

Les jours précédents, c'était un jeune entrepreneur agricole de vingt-neuf ans qui se tirait une balle dans ses serres à Raguse, un peintre en bâtiment de quarante-neuf ans qui se jetait de son balcon à Trani, un jeune de vingt-sept ans qui mettait fin à ses jours par asphyxie aux gaz d'échappement à Arezzo. Du nord au sud, d'autres drames ont été recensés à Trévise, Pescara, Tarente, Belluno, Lucques, Padoue... Très spectaculaire, à Bologne, un maçon de cinquante-huit ans s'est immolé par le feu dans sa voiture, face au centre des impôts, fin mars.

 

Face à cette recrudescence, l'organisation Entreprises qui résistent vient de mettre en place un réseau d'aide psychologique baptisé TerraFerma. Participant à cette initiative, la psychanalyste Ketty Kaolin relève la sensation de « honte » des entrepreneurs, qui ont « le sentiment » de n'avoir « aucun interlocuteur à qui demander de l'aide ».

 

Guillaume Delacroix, correspondant à Rome, 16 avril 2012.  Les Echos

 

 

Nouvelle surprise

 

L'Italie, entrée en récession fin 2011, a accusé un nouveau recul de sa production industrielle en février, de 0,7 %, a annoncé l'institut de statistiques Istat. Cette baisse est une surprise, les économistes tablant sur un léger rebond de 0,1 % après la chute de 2,6 % enregistrée en janvier. Sur un an, la production industrielle a accusé une chute de 6,8 %, un record depuis novembre 2009.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article