Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Vous cherchez une excuse pour aller boire un verre après le travail ? Une étude menée par des chercheurs de l’Université de l’Illinois, etrelayée par le site britannique The Daily Mail pourrait bien vous donner un argument imparable : un homme ayant bu un verre est plus à même et plus prompt à résoudre des énigmes que son homologue sobre.

 

Selon cette étude, l'alcool freine en effet la pensée rationnelle, et permet de trouver des solutions plus inventives aux problèmes.

 

Mais la formule a ses limites : au-delà de deux pintes de bière ou de deux verres de vin, les effets bénéfiques de l'alcool sur l'esprit se dissipent.

 

Pour arriver à de tels résultats, les chercheurs ont proposé une série de casse-têtes à 40 jeunes hommes en bonne santé, dont la moitié avait consommé deux pintes de bière. Les sujets devaient ainsi deviner, à partir d'une liste de trois mots, un quatrième mot en rapport avec les trois premiers.

 

Non seulement le groupe de buveurs a pu résoudre bien plus d'énigmes (40 % de plus au total), mais ils l'ont fait également plus rapidement. Le groupe des sobres a mis en moyenne 15,5 secondes à répondre aux casse-têtes, contre 12 secondes pour les hommes ayant bu.

 

"Cette étude démontre que lorsque l’on est trop concentré on peut être hermétique à de nouvelles possibilités, et l'ouverture d’esprit ainsi que la flexibilité sont nécessaires à l’émergence de solutions créatives", explique la responsable de l’étude Jennifer Wiley, interrogée par le Daily Mail, avant de tempérer : "Nous avons testé ce qui se passait sur des gens très légèrement ivres, pas sur des gens qui avaient bu à l’extrême".

 

11 avril 2012. BigBrowser.blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article