Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 
DR
 
A la Faculte de médecine de Sidi Bel-Abbes, Salima D. rapporte dans le Temps d’Algérie que de nombreux étudiants, déjà en grève depuis plusieurs jours, ont organisé, hier, une marche de la faculté de médecine en direction du siège de la wilaya. Ils dénoncent le nouveau système qui instaure une année d'études en plus et a déclenché leur colère. Les étudiants avancent en outre d'autres revendications liées à leur avenir. Les choses n’ont pas l’air d’avoir changé ici depuis les grèves de l’an passé. On pouvait lire dans  le quotidien public El Moudjahid du 31 octobre 2011 au lendemain d’une grève à la fac de médecine : « Documents à l’appui, les griefs reprochés à l’encadrement pédagogique de la faculté de médecine de l’université Djilali-Liabès par le collectif des étudiants sont d’une extrême gravité pour susciter des interrogations diverses et interpeller une élite sur le fonctionnement d’un espace scientifique censé être guidé par le sens de la rationalité et l’esprit d’éthique ».
 
Le wali a fini par recevoir leurs représentants qui attendaient fermement devant le portail de l'institution. Selon les grévistes, le wali a promis de contacter le recteur de l'université pour prendre en charge certaines décisions qui le dépassent, notamment la question du départ du doyen et du vice-doyen, ont-ils précisé.
 
 
A Oran, après plus de deux semaines d'action, Des étudiants en grève bloquent l'accès au campus de l'institut de génie civil bâtiment de (IGCMO). K. Assia évoque dans le Quotidien d’Oran « une contestation générale qui reflète le malaise profond de toute une communauté estudiantine en quête d'une prise en charge réelle et efficace ». A l'origine de cette grève qui risque malheureusement de perdurer, l'absence d'attestations d'inscription pour les étudiants en 1ère année master, avec une situation précaire vis-à-vis du service militaire et l’exclusion des droits étudiants : cartes de transport, de restauration, de bibliothèque, bourse etc. A quoi s’ajoutent pour les 3èmes année les conditions de vie et de travail lamentables : manque de moyens pédagogiques, absence de chauffage, d'éclairage, difficultés dans la délivrance des attestations d'inscription. Même les frais de stage dont bénéficient les étudiants d’autres filières ne leur sont pas versés.
A suivre…
 
Synthèse blog, 12 décembre 2012
 
  
 
 
Synthèse blog, 12 décembre 2012
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article