Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

LA JUSTICE DESIGNE UN EXPERT

 

L’affaire du parking à étages du Bois-des-Pins, dans la commune de Hydra, devrait connaître de nouveaux rebondissements suite à la désignation d’un expert par la justice.

Les habitants de la cité Bois-des-Pins ont fait la fête jeudi dernier. Ils ont célébré dans la joie la désignation d’un expert par le tribunal de Bir-Mourad-Raïs. Une décision qui devrait permettre de relancer une affaire qui comporte encore de nombreuses zones d’ombre. «Cette désignation est le résultat d’une bataille juridique que nous menons depuis plusieurs mois. Nous avons déposé des plaintes au niveau des juridictions, tant au niveau du tribunal de Bir- Mourad-Raïs, qu’au niveau de la cour d’Alger.

 

C’est donc une première victoire car depuis le début de ce scandale, les responsables de la Wilaya d’Alger n’ont cessé de déclarer que les habitants de la cité Bois-des-Pins avaient été déboutés», a expliqué, jeudi, Abdelghani Mehani, président du comité des sages du quartier. Selon lui, le dossier à la justice présenté par la Wilaya et la commune de Hydra est composé de «faux documents ». «Nous avions déposé une plainte contre l’Etablissement de gestion de la circulation et du transport urbain comme étant le propriétaire et l’exploitant de ce parking. Le permis de construire a été délivré par l’APC d’Hydra à l’EGCTU. Mais face à la justice, le responsable de cette entreprise affirmait qu’il n’avait absolument aucun lien avec ce projet et que le permis de construire lui a été délivré par erreur. Cela n’a pas empêché le maire de Hydra de délivrer un second document à la Direction des transports de la Wilaya d’Alger en reprenant la date et les références du premier permis de construire.»

 

Pour leur part, les représentants des habitants du quartier ont opté pour une démarche «légaliste» en présentant à la justice des documents prouvant que le terrain objet du litige est bien la propriété de la cité Bois-des-Pins. «Nous avons des documents qui prouvent que les 30 000 mètres carrés sur lesquels sont bâtis nos immeubles et le terrain qui se situe en contrebas est bien notre propriété. C’est d’ailleurs sur la base de ces documents que la justice a décidé de désigner un expert», a indiqué Abdelghani Mehani.

 

Rappelons que l’affaire dite du parking à étages du Bois-des-Pins, situé avenue Sidi-Yahia, a débuté au mois de juillet 2011 avec le lancement de la réalisation de ce projet. Les habitants du quartier se sont opposés à la construction de ce parking, provoquant, durant plusieurs semaines, des affrontements contre la police.

Tarek Hafid, 2 mai 2O12. Le Soir d’Algérie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article