Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

DR

 

 

Députés sous influence

La mainmise de l’Exécutif sur l’Assemblée nationale ne se limite pas au vote programmé des projets de loi, mais se prolonge jusqu'à atteindre le travail des commissions permanentes. Les directeurs centraux des ministères assistent aux délibérés et interviennent dans les discussions, mettant ainsi les parlementaires sous une influence permanente. “Ce n’est pas normal, proteste le militant des droits de l’Homme et député FFS, Mustapha Bouchachi. Déjà que l’institution n’a pas énormément de prérogatives. 90 à 95% des projets de loi nous parviennent de l’Exécutif. Qu’ils assistent à la limite sans prendre la parole, mais qu’ils n’interviennent pas. Je ne comprends pas pourquoi les députés ne réagissent pas.” (Lire la suite)

 

 

"Quand la source dépouille le journal et le journaliste de toute autonomie"

La “source” a commencé par s’imposer au plus fort de la détérioration de la situation sécuritaire. Depuis, tous les responsables “communicants” ont pris de la graine de cette expérience. Peu à peu, de l’institution la plus stratégique à l’officine la plus insignifiante, tous les responsables veulent avoir, dans chaque rédaction, le journaliste qui réceptionne et prend en charge la publication de leurs “informations”. Le chargé de communication y tient, en plus de ses tâches ordinaires, un rôle de véritable “agent traitant” des journalistes — et responsables de presse — dont il a acquis la disponibilité. (Lire la suite)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article