Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 

 

La chronique du Condjador(79)

 

 

Dans ma chronique précédente, j’ai parlé de ma petite découverte de fossiles marins à Boughdir. Pour l’instant je n'ai que cet infime échantillon, seul un spécialiste peut évaluer son intérêt.

 

Ce site est menacé directement par l’élargissement de la route qui relie El Hadada à Boughdir. Les travaux sont en cours .Le passage des buldozers c'est une affaire de jour.

 

Dans le passé, la possession de pièce arquéo ou de fossiles chez les particuliers me révoltait. Des Jijéliens qui gardent chez eux des objets de l’ancien cimetière phénicien, la curiosité me rongait de les voir.

 

Tombe phénicienne au cimetière Sidi Ahmed Amokrane Jijel

La nécropole punique de « Marsa Charaâ ». Photo : jijelarcheo.

 

 

Je les comprends maintenant : c'est la seule façon d’être sûr qu’ils ne prendront pas d’autres destinations et finir chez les riches collectionneurs de l’autre rive de la Méditerranée. Mais on peut aussi dire que parmi ceux qui détiennent ces pièces, certains ne sont pas contre de les voir partir ailleurs, mais ils ne veulent pas que des opportunistes renchérissent à leur place ! C’est ce que m’a déclaré un ami qui posséde un bocal ancien, que je lui avais suggéré d’offrir au musée de Jijel.

 

Pour revenir à mes fossiles, la curiosité m’a conduit à arracher une autre pierre près de la surface pour découvrir un autre dessin. Des milliers de mètres carrés restent enfouis à quelques centimètres du sol, il suffit de suivre  la couche de schiste.

 

Jijel, 18 mars 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article