Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 

Le Camp Chevalier, surplombant la baie, est un des plus anciens quartiers de Jijel. « Du temps de la France », c’était le nom donné à la caserne militaire chargée de contrôler Jijel.

 

Ce nom vient de celui de Paul Le Chevalier, officier de la marine française qui a participé activement au débarquement français massif qui a échoué à Jijel, en 1664.

 

Après la réussite du débarquement de Sidi Ferruch en 1830, puis la prise de Jijel en 1837, La plupart des rues et des places de Jijel seront baptisées par les Français du nom des chefs de la tentative d’implantation à Jijel décidée par le roi Louis XIV.  

 

C’était une manière pour les vainqueurs d’affirmer leur revanche historique. Ce baptême a été rendu plus facile, lorsqu’après le tremblement de terre qui a rasé le vieux Jijel en 1856, les Français ont reconstruit une ville complètement nouvelle, découpée par le génie militaire en lots attribué aux colons, au recasement des familles de l’ancienne ville détruite et à des notables des environs.

 

Paul Le Chevalier, né en 1598, mort en 1667, s’est surtout distingué dans les batailles navales contre les Corsaires algériens. Ses faits d’armes lui valurent d’être nommé en 1637 chevalier de l’Ordre de malte. Après plusieurs actions navales contre les Anglais, les Espagnols et les Turcs, il est anobli et promu chef d’escadre, puis nommé lieutenant général en 1654. Commandeur de l’Ordre de Malte, il sera nommé conseiller du duc de Beaufort qui a commandé l’expédition de Jijel le 23 juillet 1664.

 

Après Jijel, la peste

 

Lorsque la flotte française en déroute quitte précipitamment Jijel, elle se dirige vers le port de Toulon. Mais la ville, frappée par la peste, ne peut accueillir les rescapés de la Marine royale. Ils sont expédiés en quarantaine vers les villes avoisinantes. Chargés d’hommes, en mauvais état, un des navires, nommé La lune, coule avec 1200 hommes à bord. L’épave du bateau remarquablement conservée sera retrouvée en 1993, par hasard au large de Toulon.

 

Source : Jijel-infos, hebdomadaire local, n°15, 24 octobre 2001.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article