Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Coup de cœur(ou de gueule) du vendredi

par Fateh Agrane

 

Mon amie kheyra me demanda, et pour les
élections que faire ?
- Oh ! Je ne rêve pas tu sais !
- Oui mais il faudrait discuter donner son avis !
- Quoi dire, ma grande que je vote ou pas ?

 

Mais moi je veux savoir sur
quoi voter avant tout !
- Comment faire ?
- Je ne voterai pas sur ceux qui souhaiteraient livrer ce pays aux
néocolonialistes au nom de la démocratie, regarde la Libye ; l’Irak,
je n’aime pas que mon pays soit livré aux tirs et aux appétits de
l’OTAN et de ses alliés, car le danger est présent il est aux
frontières
-Comme je ne voterai pas pour toute cette faune de partis alibi qui
n’a pour programme que celui de soutenir un autre programme ultra
libéral en se répartissant les rôles et les futurs postes en achetant
des voix !
-Je ne voterai pas pour ceux qui veulent maintenir la femme dans rôle
d’être inferieur à l’homme, dans son droit au savoir, au travail et à
l’émancipation sociale
-Je ne voterai pas pour les protecteurs de l’économie de la rente et
de la rapine !ceux qui interdisent l’industrialisation du pays et
organisent la destruction du secteur public
-Je ne voterai pas pour ceux qui marginalisent les compétences
nationales et les réduisent à l’exil et la paupérisation !
-Je ne voterai pas pour ceux qui se taisent face au déni de justice
auquel font face les millions de travailleurs algériens non déclarés a
la sécurité sociale, dans ce secteur privé parasitaire qu’on veut
nous ériger en modèle !
-Je ne voterai pour ceux qui interdisent les libertés syndicales,
d’expression, du peuple, de toutes les libertés de l’homme ! Et qui
iront modeler d’autres lois liberticides dans la future assemblée !
-Je ne voterai pas pour celui dont je ne connais même pas le
programme, je ne voterai pas sur des fantômes qui n’apparaissent que
le temps des élections et qui disparaissent jusqu’aux prochaines sans
tenir leurs promesses !

-eh ! L’ami arrête ! Là tu parles du fond de la question !
- de quoi dois-je parler alors ?
-de l’opération du vote en elle-même !
-comme toute opération, elle se terminera le lendemain du vote !et tu
voudrais que je donne un chèque en blanc pour me faire harakiri, non ?

-Et alors quoi faire donc ?
Trouve moi dans ma circonscription un candidat porteur d’un programme
contraire et alternatif
et je voterai pour lui mais ne me demande pas l’impossible !
-C’est pour cela alors que tu me disais, je ne rêve pas d’élections !
-Oui mon rêve est à reconstruire pour affronter l’avenir !je ne veux
pas le confier à l’ultra libérale aventure !il est à édifier chez le
peuple et ses
forces saines, pas dans des arcanes !c’est son combat celui de La
souveraineté, de La liberté et de l’indépendance !

-Tu parles toujours d’indépendance !?
-plus que jamais d’indépendance !


Fateh Agrane, Alger, 6 avril 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article