Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Les prix à la consommation ont augmenté de 8,7% au mois de juin dernier par rapport à la même période de l’année écoulée, situant le rythme d’inflation en glissement annuel en Algérie à 7,3% contre 6,9% en mai dernier, a appris samedi l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

 

L’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 8,67% en juin 2012 par rapport à la même période de l’année dernière. Cette hausse est tirée essentiellement par l’augmentation de 10,76% des produits alimentaires avec 17,3% pour les produits agricoles frais et 5,4% pour les produits alimentaires industriels, explique l’Office des statistiques.

 

Les hausses de prix ont caractérisé en juin dernier certains produits alimentaires frais, notamment la viande ovine (29,8%), les fruits frais (28,2%), les légumes frais (8,4%), la pomme de terre (11,2%), le poulet (9,2%) et la viande bovine (8,2%).

 

En glissement annuel, les produits alimentaires industriels ont tous connu des hausses, la plus importante a concerné les boissons non alcoolisés (19,67%), les sucres (10,8%) et les huiles et graisses (4,8%), ainsi que le lait, fromage et dérivés avec 2,43%, relève la même source.

 

Les produits manufacturés ont également augmenté de plus de 7,7% et les services de 5,3% en juin dernier par rapport au même mois de l’année écoulée, ajoute l’office.

 

Durant le premier semestre 2012, l’indice des prix à connu une forte hausse de 9,3 %, en raison d’une augmentation de 12,2% des produits alimentaires dont 19,7% pour les produits agricoles frais et 5,8% pour les produits alimentaires industriels.

 

Les biens manufacturés et les services ont également enregistré des variations haussières respectives de 7,7% et de plus de 5%, durant les six premiers mois de 2012, précisent les chiffres de l’ONS.

 

Tous les produits alimentaires frais ont connu des hausses, la plus "remarquable" a concerné la pomme de terre avec 50,4%, la viande ovine (27,94%), les œufs (15,55%), les légumes (13,5%) et les fruits (11,2%).

 

D’autres produits ont également connu des hausses durant les six premiers mois de 2012, mais de moindre ampleur. Il s’agit des poissons frais (7,4%), de la viande de boeuf (7,3%) et enfin la viande de poulet avec 4,6%.

 

Les produits alimentaires industriels ont également enregistré des augmentations durant le premier semestre de l’année en cours, notamment les sucres et produits sucrés (7,65%), les huiles et graisses (4,19%), le lait, fromage et dérivés (2,13%) et enfin le café, thé et infusion (19,8%).

 

En juin dernier et par rapport à mai 2012, l’indice des prix à la consommation a baissé de 0,3%. Cette évolution mensuelle, de moindre ampleur que celle observée le mois de mai (-1,1%), est le fait des prix des biens alimentaires qui affichent une baisse de 1,1%, résultats d’une diminution des prix des produits agricoles frais (-2,6%).

 

Des baisses de prix ont caractérisé certains produits, notamment les légumes (9,7%), la pomme de terre (14,5%) et les œufs (9,6%). En revanche, d’autres produits alimentaires frais, tels que la viande de poulet qui avait connu une baisse de 1,9% en mai, ont augmenté de 5,5% durant ce mois.

 

Corrigé des variations saisonnières, l’indice des prix à la consommation a enregistré en juin 2012 une légère hausse de 0,1% par rapport au mois précédent.

 

Par ailleurs, l’office relève que les produits alimentaires industriels ont connu une légère hausse de (0,2%) ainsi que les biens manufacturés industriels et les services, respectivement de 0,42% et de 0,48%.

 

APS, 21 juin 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article