Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 Lusine de voitures Renault sera finalement installée à Oran

DR. Le feuilleton de l'usine Renault continue...

 

 

(…) La peur d’être déclassés par ce monde jadis « attardé », aujourd’hui émergent, est réelle mais ne date pas de l’envol de la puissance chinoise, comme en témoignent ces « mises en garde» formulées déjà dès la fin des années 1970 :

«Pour tout observateur un peu informé, écrit Jacques Attali dans Le Monde du 27 décembre1978, la recherche effrénée de clients étrangers, quels qu’en soient la forme et le lieu, apparait de plus en plus comme un processus d’autodestruction de l’industrie européenne : nos partenaires du Tiers-Monde en effet, ne nous achètent plus que des usines et des technologies, c'est-à-dire les moyens industriels et commerciaux de nous concurrencer. Aussi, les exportations d’aujourd’hui, réduisent les exportations de demain et augmentent les importations d’après-demain».

C’est de la grande menace industrielle que représente potentiellement ce qu’on appelait encore le Tiers-Monde, qu’il est question dans l’ouvrage que Claude Stoffaes (alors chargé de mission à la Direction Générale de l'Industrie française), a consacré à cette thématique. Intitulé La grande menace industrielle et édité en 1978, on y lit : « S’il n’est guère contesté que le Tiers-Monde est destiné à s’industrialiser à plus ou moins longue échéance, la vraie question est de savoir à quel rythme et selon quelles modalités. C’est de la rapidité et de la forme de l’industrialisation du Tiers-Monde que va dépendre la menace sur les industries occidentales. C’est cette industrialisation qui inquiète le plus les pays industrialisés et qui est à l’origine des réactions de défense qui se développent actuellement d’autant que ses succès en font un modèle de référence pour d’autres pays en développement tentés par cette forme d’industrialisation rapide ».

On l’aura compris, les « périphéries dominées interdites d’industries » ne sont pas les bienvenues dans le monde industriel (…).

 

Abdelatif Rebah, 14 novembre 2012.  Texte intégral sur La Nation.info

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article