Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Mouloud HamroucheL'ex-chef de l'exécutif a rappelé son projet d'autonomie de l'université et de l'hôpital, projet tombé en désuétude. Il indiquera qu'il a toujours récusé l'appellation de « la médecine gratuite » à laquelle il oppose « la gratuité des soins ». Dans son rappel, il soulignera que la réussite de son projet dépendait aussi de l'épuration et l'autonomie des caisses de la sécurité sociale ».(Source : Le Quotidien d’Oran, 21 juillet 2011)

 

Me Ksentini à la chaîne3 : «Nous réclamons la transparence dans l'établissement des listes des bénéficiaires des logements. Ceci est un droit»

 

Yacine Hammamouche, porte parole du syndicat du personnel navigant d’Air Algérie : « Pendant quatre jours, aucun des dirigeants n’a pris la peine d’ouvrir le débat et d’éviter que les appareils ne soient cloués au sol. L’ancien PDG a, au moins, eu le mérite et le courage d’affronter les problèmes. Lors de la première grève, à 8 heures du matin, il était à l’aéroport en dépit des propos virulents de certains syndicalistes à son égard. Il a discuté avec les délégués et, dès la fin de journée, il avait dégoupillé la situation.
Si nous avions attendu la fin de la saison, nous aurions été obligés d’attendre la fin du retour des émigrés, puis de la campagne du hadj et encore les vacances de fin d’année »(…)

 

« Durant les quatre jours de grève, il y avait un silence inquiétant des responsables. Seule la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, a exprimé sa solidarité avec notre mouvement en qualifiant nos revendications de «légitimes». Nous l’avons sollicitée pour servir d’intermédiaire auprès des autorités. Elle a contacté le Premier ministre et M. Sidi Saïd qui, lui, a accepté le rôle de médiateur » (…)

 

« Nous avons l’impression qu’au sein de la compagnie, il y a des personnes qui veulent pousser au pourrissement ». Source : El Watan, 21 juillet 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article