Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Selon un sondage publié hier dimanche dans le quotidien libéral Kathimérini, le mouvement de la gauche radicale Syriza arrive en tête des intentions de vote pour les élections du 17 juin, avec 28 % contre 24% pour Nouvelle Démocratie, le parti de la droite.

 

S’opposant aux recettes de la rigueur prônées par l’Union européenne et imposées en Grèce depuis 2010 en échange des prêts internationaux, Syriza était arrivé deuxième lors du scrutin du 6mai, avec 16,8% des voix, derrière la Nouvelle Démocratie (18,9%), parti de droite, et en quadruplant son score par rapport aux dernières législatives de 2009.

 

Prônant "la dénonciation" du mémorandum (le plan d'assainissement de l'économie grecque basé sur une austérité stricte, dicté par l'UE, la BCE et le FMI), Syriza souhaite "tourner la page" de l'austérité, de plus en plus contestée en Europe. "Il y a un grand effort fait pour terroriser et manipuler l'opinion publique", affirme Alexis Tsipras dans un entretien publié dimanche dans Avghi, le journal de Syriza. "Tous ceux qui sèment le catastrophisme sur le sort de l'euro dans le pays ou à l'étranger essaient d'exercer du chantage envers le peuple grec pour éviter la dénonciation du mémorandum", affirme-t-il.

 

Source AFP, 20 mai 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article