Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Ces chiffres viennent de tomber. En mars, le taux de chômage a atteint 21,9 % de la population active grecque, en hausse par rapport au taux de 20,5 % de février. Quelque 52,8 % des jeunes entre 16 et 24 ans sont sans emploi. Le nombre total des Grecs occupés ressort ainsi à 3,8 millions de personnes tandis que ceux qui n'ont pas de travail s'élève à près de 1,1 million. Les inactifs frôlent les 3,4 millions.

 

 

Echos de campagne à 9 jours du scrutin du 17 juin

 

 

Le Pasok accuse le Syriza de l’atmosphère créée dans le pays. Pour M. Datseris, un proche collaborateur de E. Venizelos : « Syrisaa la responsabilité principale de l’atmosphère créée dans le pays, dans un passé récent et aujourd’hui. Syrisa a une sérieuse part de responsabilité pour l’atmosphère qui créé des tensions dans le pays », a déclaré sur Real Fm M. Datseris.

 

 

A l’extrême droite : attaque violente par le néonazi Kasidiaris de deux femmes députés du KKE et de Syrisa.

 

La Nouvelle Démocratie (droite) utilise les enfants.  Elle suscite la peur de la sortie de l'euro dans un clip de campagne.

La vidéo s'ouvre sur une classe de primaire.

Un instituteur énumère les pays utilisant la monnaie unique : " Chypre, la Belgique, l'Irlande, la France, le Portugal, l'Espagne...Tous ces pays sont dans la zone euro... "

" Et la Grèce, monsieur ? Elle ne l'est pas?", demande une des élèves. Quelques minutes s'écoulent et l'instituteur, perdu dans ses pensées, ne répond pas. Puis le spot s'achève sur cette phrase cinglante: "Nous ne pouvons pas jouer avec l'avenir de nos enfants".

 

Sources Okeanos, les Echos et http://youtu.be/-5AUMIEeFvY

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article