Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

(AUJOURD’HUI A 14H AU CENTRE DE RESSOURCES EN FACE LE MUSEE MAMA ALGER CENTRE)

 

 

Le gouvernement semble résolu à exploiter le pétrole et le gaz non conventionnels (de schiste).

 

Des voix se sont élevées pour émettre des doutes sur la pertinence de cette option et exprimer de vives inquiétudes sur l’impact qu’elle ne manquera pas d’avoir sur l’environnement.C’est dans ce sens qu’est organisée aujourd’hui une rencontre de concertation et de mobilisation au Centre des ressources, situé en face du musée MaMa, à Alger, devant regrouper les sceptiques et les franchement hostiles au choix du gouvernement. «Le gouvernement algérien veut avaliser, dans le flou total, l’exploitation du gaz de schiste», selon les réseaux sociaux. Un «événement» a été créé par le militant Farès Kader Affak sur ce thème. «Notre but est de démocratiser le débat», souligne-t-il. Des centaines d’internautes vivant à Alger et ailleurs ont confirmé leur participation à cette rencontre.

 

L’objectif est de converger les positions et les efforts pour demander de plus amples explications au gouvernement et d’exiger de la transparence sur ce dossier.Sur la Toile, une pétition a également été lancée pour demander au gouvernement d’abandonner l’exploitation du gaz de schiste. Signée jusqu’à présent par des centaines de citoyens, elle sera transmise au Premier ministre. Interrogé à ce sujet, le docteur Kamel Moussa, expert en géologie à l’université d’Oran, estime que «l’exploitation du gaz de schiste est un véritable danger sur l’écosystème saharien. Il serait plus judicieux de se lancer dans les énergies solaire et éolienne, qui sont moins chères et respectueuses de l’environnement», suggère-t-il.

 

 

Bsikri Mehdi, 20 octobre 2012. El Watan.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article