Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

« De l’air de l’air » s’écrie François Leclerc après l’abaissement de la note de la dette française par Standard & Poor’s : "Une avalanche de commentaires, de quoi en rester le stylo suspendu et la bouché bée.  Il faut accélérer les réformes », est-il clamé sur tous les tons, on devine lesquelles. Bernard Cazeneuve, le ministre français du budget, prévenait dès hier dans Les Échos que « nous devons dire aux Français la vérité sur les enjeux budgétaires : il faut mettre le cap sur les économies jusqu’à la fin de la législature. Quelle détermination ! quel courage ! quelle imagination ! »

 

 

« Laurent Fabius fond à Genève » titre le blog du journaliste du Figaro Georges Malbrunot à propos du départ impromptu du ministre français vendredi à Genève. « Chacun sait qu’il n’y aura pas de règlement du différend sans un rapprochement entre Américains et Iraniens, dont ferait les frais la France et ses alliés sur le dossier (Arabie saoudite, Israël, etc..). Sur l’Iran comme sur la Syrie, la diplomatie française défend une convergence de vues avec l’Arabie saoudite, farouche opposante à un Iran nucléaire, avec laquelle d’importants contrats sont en négociation, sans compter la tenue de la première commission mixte franco-saoudienne sur le nucléaire d'ici la fin de l'année. Le proche avenir dira si la France continuera de jouer la mouche du coche sur le dossier iranien. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article