Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

On éprouve une vraie satisfaction lorsque les petits arrangements  électoraux sans principes, entre compères politiciens, sont battus en brêche. Ce genre de déboires est souvent salutaire, car il pourrait permettre de relancer le débat citoyen sur le sens et le contenu de toute politique d’alliance. Premiers rudiments de culture politique nécessaires pour le parti de M. Laskri sensé être dans l’opposition et qui aspire à refonder la vie démocratique sur le terrain.

 

 

 

Alors que le FFS, le FLN et le RND avaient signé un protocole d’alliance

 

Le RCD s’empare de l’APC de Tizi Ouzou

 

 

Par Kouceila Tighilt

 

Alors que des manœuvres de coulisses devaient être favorables au FLN pour conserver l’APC de Tizi Ouzou, le pacte d’alliance signé la semaine dernière par le FFS, le FLN et le RND a finalement volé en éclats, hier à Tizi Ouzou, où le RCD a créé la surprise en remportant la présidence de l’APC de cette ville. Alors que le RCD comptait initialement 7 sièges et la coalition FFS-FLN-RND totalisait 18 sièges, ce fut finalement le RCD qui a réussi à renverser la vapeur à la faveur d’une coalition avec le RPR qui comptait 6 sièges et, surtout, du revirement de deux élus du RND et d’un troisième élu du FLN pour permettre au tête de liste du RCD, Ouahab Aït Menguellet, de remporter le vote avec 17 voix sur 33, devenant ainsi le nouveau président d’APC de Tizi Ouzou. Il est à noter que cette victoire du RCD a été fêtée bruyamment hier soir par les militants du parti à travers les principales artères de la ville de Tizi Ouzou.

 

11 décembre 2012. Liberté.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article