Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Laskri forme son secrétariat national

 

Nommé premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS) le 18 novembre 2011 lors du Conseil national, M. Ali Laskri a présenté ce vendredi matin la nouvelle composante du secrétariat national ainsi que le cabinet conseil.

 

Alors que le secrétariat national n’a pas grandement changé en ce qui concerne sa composante on note pour ce qui est du cabinet conseil le retour de certains anciens cadres parti notamment Ahmed Djeddai.

 

Rappelant la notion de «rassemblement des énergies» à laquelle M.Ait Ahmed a appelé, le successeur de M.Karim Tabbou a précisé que « la notion est assez vaste pour permettre à tous ceux qui ont participé à la vie du parti à venir en toute légitimité à apporter leur talent et leur expérience à la réalisation des objectifs communs ».

 

« Nous sommes conscients que les échéances électorales à venir, législatives et locales, surviennent dans un contexte international, régional et national particulier. Les interactions entre ces différents contextes auront un impact certain sur notre pays et que nous ne mesurons pas encore son ampleur et dans toutes ses dimensions. Mais il est certain que ces échéances seront décisives pour les années à venir. C’est pourquoi nous avons le devoir d’initier un débat libre, franc, serein et responsable pour déterminer nos choix politiques et notre stratégie », a déclaré M.Laskri.

 

S’agissant de la situation que vit le pays depuis le début de l’année en cours, le conférencier a estimé que « tout indique que pour le moment l’ère du temps est au statut quo, que la crise dans pays gagne en complexité et en acuité ». « Je ne peux qu’exprimer l’espoir que des décisions seront prises dans le très court terme pour redonner ses chances à un processus de transition politique et pacifique vers la démocratie », a-t-il enchaîné.

 
Mina Adel, 10 décembre 2011. El Watan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article