Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

La presse révèle l’existence d’un protocole d’accord entre le FFS, le FLN et le RND où l’on peut lire : «Chaque parti postulera à la présidence de l’APC dont il a pris le plus grand nombre de sièges, ou à défaut le plus grand nombre de voix. Les autres partis s’engagent à soutenir le postulant».

 

Mohamed Haouchine  écrit dans Liberté : « Le protocole d’accord signé au plus haut niveau par les directions nationales respectives du FFS, du FLN et du RND a été appliqué à la lettre dans la wilaya de Tizi Ouzou (…). Dans un communiqué officiel cosigné le 6 décembre dernier par Saïd Lakhdari, mouhafadh du FLN, Farid Bouaziz, 1er secrétaire fédéral du FFS, et Tayeb Mokadem, secrétaire de wilaya du RND, il est clairement mentionné que “suite aux travaux de la réunion ayant pris en compte des dénominateurs communs entre les trois partis, il a été convenu que chaque parti postulera à la présidence de l’APC dont il a pris le plus grand nombre de sièges, ou à défaut, le plus grand nombre de voix, les autres partis s’engagent à soutenir le postulant”. »

 

Quels sont ces fameux "dénominateurs communs ? Les citoyens doivent le savoir, eux qui ont voté pour trois partis aux programmes différents, notamment pour ce qui est du FFS. Cette question est posée notamment à M. Ali Laskri un des porte-parole de l’oppostion. Le site du FFS est en effet muet depuis le 29 novembre lorsque M. Laskri avait communiqué que « le scrutin du 29 novembre 2012 est loin de répondre aux standards internationaux en matière de sincérité et de régularité ».

 

Le FFS avait justifié au printemps dernier sa décision de s’accomoder du cadre politique fixé par le pouvoir dans le seul but tactique de refonfer une vie politique démocratique.

 

Pour être honorable et crédible, cette ligne de conduite passe d’abord par une transparence permanente, en toutes circonstances, excluant la cuisine politicienne sans principe. Sinon c’est l’enlisement dans les marais du système. Pour que le mort saisisse le vif?

 

Saoudi Abdelaziz, 8 décembre 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article