Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

«Je lance un appel au nouveau Président Français, François Hollande, lui qui avait juré, avant son élection, d'instaurer la justice, alors qu'en sera-t-il avec l'affaire de Merah», dira, l'avocate du père de Merah, Maître Zahia Mokhtari, lors d'une conférence de presse qu'elle a animée, jeudi passé, à Alger.

 

L’avocate de la défense du père de Merah, Maître Zahia Mokhtari a animé, jeudi passé, une conférence de presse, à Alger, laquelle une armada de journalistes ont participé, autour de l'affaire de Mohamed Merah.

 

D'emblée, Maître Mokhtari a attaqué le fonds en accusant la chaîne française, TF1, de verser dans le mensonge en diffusant des vidéos truquées, dont «leur seul but était de me pousser à diffuser, à mon tours, les deux vidéos que je possède, actuellement, sur les circonstances de la mort de Mohamed Merah», explique-t-elle. Avant d'ajouter, «TF1 a diffusé des vidéos truqués, livrés par des cercles en France qui s'en prennent à la défense de Merah. Toutefois, j'ai de quoi prouver ces mensonges, mais je vais commencer tout d'abord par livrer des révélations, des témoignages et des preuves solides, et j'en ferai plus, au moment voulu pour diffuser les deux vidéos que je possède sur les circonstances de la mort de Merah. Mais, je vais laisser cette preuve au moment opportun».

 

S'exprimant sur le contenu des vidéos «explosives» qu'elles possèdent aujourd'hui, l'avocate du père de Merah, dira une seule phrase, «Ecoutez moi très attentivement, c'est très important ce que je vais dire. Si jamais je vais diffuser les deux vidéos, eh bien croyez-moi, la réplique des Algériens en France et ceux en Algérie sera explosive. Croyez-moi tous, les deux vidéos qui sont, actuellement, entre mes mains sont difficiles à voir. Vous y trouverez toute la vérité sur la manière dont Merah a été «lâchement» tué par les équipes d'intervention Raid». Ils l'ont criblé avec 87 balles. Mais avant que ces équipes d'intervention tuent Mohamed Merah, le jeune d'origine algérienne a utilisé son téléphone portable, dont vous allez voir à quel point il était paniqué. Il pleurait comme un enfant, il disait qu'il était innocent, il tremblait comme un petit oiseau, lui, qui n'avait que 19 ans, explique toujours l'avocate. «Lorsque j'ai vu les vidéos je n'ai pas dormi deux jours de suite, cela pour vous dire tellement les images étaient choquantes», continue à expliquer Maître Mokhtari. Sur un autre plan, parlant de la justice française, Maître Mokhtari explique qu'elle accorde une confiance totale à cette dernière, tout en faisant encore davantage confiance aux officiels français, à leurs têtes les Ministres Français de l'Intérieur et de la Justice.

 

 

Autre révélation fracassante dévoilée, avant-hier, par Maître Mokhtari. Cette dernière dira, pour la première fois, que la fiancée de Mohamed Merah se trouvait, au moment de l'encerclement de Merah, à ses côtés. "Je vais vous révéler une chose que tout le monde ignore jusqu'à présent. Au moment où les équipes d'intervention spéciales "Raid" ont encerclé Merah, lui qui était retranché dans sa maison, sa fiancée se trouvait avec lui. Toutefois, elle a pu prendre la fuite en s'échappant, sûrement, par le balcon qui donne accès à la cour de la maison. Mais avant qu'elle ne prenne la fuite, Merah avait donné des preuves à sa fiancée sur son innocence. Des preuves qui impliquent directement un certain Ben Rehou, un marocain d'origine. Ce dernier est derrière l'enrôlement de Mohamed Merah à la DCRI (Direction des Renseignements Français). C'est lui qui avait relié Mohamed Merah à la DCRI ", explique-t-elle.

 

 

En parlant de la manière et des conditions dans lesquelles Mohamed Merah a été «lâchement» tué par les éléments «Raid», l'avocate de la défense explique, «Merah a été tué d'une manière haineuse. D'ailleurs, 87 balles ont été tirées sur son corps, ce qui montre, une fois de plus, l'acharnement des équipes d'intervention sur Merah. Sur ce plan, l'ex-patron de la DST française, Monsieur Yves Bonnet avait expliqué que le «Raid» avait les moyens et l'expérience nécessaires pour arrêter Mohamed Merah vivant. Mais, certains cercles, je continue à le préciser, certains cercles en France, voulaient abattre Merah pour en finir avec lui et en finir, surtout, avec ses secrets qu'ils gardaient», révèle-t-elle. Toutefois, je compte beaucoup sur l'autopsie qui sera faite sur le corps de Merah, car elle va dévoiler beaucoup de nouveautés. En plus, il ne faut pas oublier, Merah est un Algérien d'origine, d'ailleurs, Yves Bonnet avait reconnu que Mohamed avait un passeport algérien et une carte d'identité algérienne et cette histoire qui disait que les autorités algériennes avaient refusé de recevoir la dépouille de Merah pour être enterrée en Algérie, cela relève du mensonge. Il n'a jamais été question d'un refus de la part de l'Algérie, comme disaient beaucoup de parties, finira par dire Maître Mokhtari, qui repartira en France pour poursuivre son enquête.

 

 

Par Lotfi Itou, 14 juillet 2012. Les Débats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article