Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le mouvement, qui domine la vie politique russe depuis une décennie, a perdu près de 15 points en quatre ans. Le parti de Vladimir Poutine, Russie unie, garde certes la majorité absolue à la Douma, grâce à une mécanique institutionnelle. Mais il enregistre une nette baisse de popularité. Avec 49,5% des voix, il devrait obtenir 238 des 450 sièges. Il s'agit du plus mauvais résultat électoral de Poutine depuis son arrivée au pouvoir en 1999.

Avec 19,1% des voix, le parti communiste obtiendrait 92 sièges. Il arrive deuxième de ce scrutin, devant Russie juste (13,2%, 64 sièges) et des nationalistes du LDPR (11,7%, 56 sièges). Le taux de participation atteint 60,2%, en baisse de 3% par rapport à 2007 et de 5% en comparaison avec 2003.

"La Russie présente une nouvelle réalité politique ", a commenté Sergueï Oboukhov, élu du Parti communiste qui double presque son score. Aux yeux de Guennadi Ziouganov, leader du Parti communiste, "les électeurs ont refusé de faire confiance aux autorités", en conséquence de quoi le Kremlin va devoir composer avec l'opposition au Parlement, a-t-il estimé

Des milliers de Russes se sont rassemblés hier soir à Moscou et à Saint-Pétersbourg pour protester contre le déroulement des législatives, qui ont été marquées par de multiples accusations de fraude. À Moscou, plus de 3 000 personnes, pour la plupart des jeunes, se sont réunies sous une pluie battante dans le centre-ville pour dénoncer la manière dont ont eu lieu les élections du 4 décembre, a constaté une journaliste de l'AFP.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article