Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Au départ, c’était une dépêche de l’Associated press du 17 juillet :"La bataille pour la libération" de Damas a commencé, affirment les rebelles ».

 

Relayant AP, l’AFP, lance le gros titre sur le marché français de l’information, dès l’après-midi du 17 juillet : « les rebelles lancent « la bataille de libération » de Damas ».

 

Quelques minutes plus tard, à partit de 17h30, ce titre est repris par l’ensemble des journaux, avec des variantes.

 

Le journal Le Monde est le plus nuancé, lorsqu’il titre : « Damas en ligne de mire des rebelles syriens »

 

Quelques heures plus tard, la mention des rebelles disparaîtra dans tous les titres. « La "bataille de Damas" est lancée » est le titre le plus fréquent. Mais Les journaux français, gardent quant même en italique « la bataille de Damas », pour bien indiquer qu’ils n’ont pas inventé l’expression.

 

Le lendemain, les sous-traitants  algérois ne s’embarrassent pas  de scrupules typographiques. Au diable les italiques, le 18 juillet, El Watan réinvente le mot d’ordre guerrier, sans mention d’origine, en titrant triomphalement sur 8 colonnes à la une : LA BATAILLE DE DAMAS A COMMENCE.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article