Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Plat du jour

 

 

Par El-Guellil

 

 

En ce mois de «march», in faux et justes se bousculent. Mais profitons de la tenue du festival du conte pour bercer, de bonnes et mauvaises nouvelles, nos soirées printanières de ce mars «boutlouj». C'est ainsi que ma maman décrivait ce mois au temps où la neige était aussi blanche que son haïk.


Commençons par l'alliance de l'Algérie verte qui semble murir. Soltani, qui a soutenu, soutenu et soutenu, soutient aujourd'hui que le pays a besoin en 2014 d'une personnalité forte «qui ne trébuche pas beaucoup». Un homme «qui sera en mesure de mener une guerre contre la corruption financière et administrative» et qui comprendra enfin que la colère des jeunes de Ouargla «est d'abord politique, même si elle a des connotations sociales». Allah yaatik essaha ya akhi. On ne trouvera pas mieux que mokh echibani pour nous prescrire des solutions politiques, ou une rokia pourquoi pas, pour guérir les problèmes sociaux.

 

Aux chômeurs il faut d'après l'ex-membre de l'alliance présidentielle actuel membre de l'alliance khadra, plein de concepts politiques dans une fiche de paix. Tant qu'on y est l'alliance devra pré-fabriquer plus d'arguments populistes pour construire des logements dans la cité du «sabar inal». Il parait (c'est encore au stade de la rumeur) que l'ex-chef du gouvernement, et avec lui toute sa famille, a pris la destination d'un pays européen. On ne sait pas si c'est du khorti, mais comme on dit, il n'y a pas de fumée sans pape.

 

A propos de Pap (programme anti- pénurie), La Santé a recruté 20 spécialistes pour le Sud, mais ils n'ont jamais rejoint leur poste. Libra bla aïn. Fi la ouizara du sakèn-ya-ma kène, des milliers de lotissements vont être distribués pour les gens du sudsauf que la chaine des décideurs est trop longue et les agences foncières pas prêtes. (J'ai un grand-père mais il est mort) et pour leur mettre le feu aux fessiers, l'autre ouizara, celle de l'industrie, programme la réouverture de la mine de charbon de Kenadsa. Cela n'empêche pas la commission d'évaluation du prix réel du pain de travailler. Ouah, une commission pour nous faire savoir combien revient, au boulanger, la fabrication d'une baguette. Khachna el matrag dirait Otchimine qui ne se nourrit que de chorba au lait à cause de sa pension et l'impossibilité de refaire son dentier. D'ailleurs c'est pour cela qu'il prononce «khachna» au lieu de khasna.

 

18 mars 2013. Le Quotidien d’Oran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article