Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Par Hadj Mostefaoui

 

Ce sont des élèves au bord de l'hypothermie, en bas âge, inscrits en 1re année préparatoire et dont l'âge ne dépasse guère six années que nous avons rencontrés à la sortie des classes de l'école El-Amal d'El-Bayadh.

Les parents d'élèves de cette école tirent la sonnette d'alarme. Le thermomètre est descendu à moins deux degrés Celsius ces deux dernières semaines, un froid glacial qui ferait plier en deux un ours polaire. Des salles de classe frigorifiques dans lesquelles des mômes grelottent de froid à longueur de journée. Nous n'étions pas au bout de nos surprises ce dimanche en début de matinée puisque nous avons eu la désagréable surprise d'apprendre de la bouche même des parents de ces dizaines de chérubins transis de froid que le chauffage central alimentant une salle de cet établissement scolaire est défectueux et mérite d'être remis à neuf et l'on nous a signalé de nombreux cas similaires à travers des écoles primaires de la zone rurale.

La situation est peu reluisante dans les couloirs et bureaux de la direction de l'Education. Sans chauffage et sans énergie électrique, le travail pour ces dizaines de fonctionnaires, qui ont manifesté leur colère à plusieurs reprises, ressemble à une expédition au pôle Nord.

Des chauffages électriques utilisés dans tous les bureaux de cette direction déclenchent aussitôt des coupures de courant suite aux charges de tension.

 

 

Hadj Mostefaoui, 5 février 2013. Le Quotidien d’Oran

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article