Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Hier, en soirée, environ 2 000 personnes seulement étaient rassemblées devant le palais présidentiel dans la capitale égyptienne, selon un journaliste de l’AFP, loin des manifestations de masse des dernières semaines qui avaient obligé le président islamiste Mohammad Morsi à retirer un décret par lequel il s’était accordé des pouvoirs exceptionnels.


Quelques centaines de manifestants se sont aussi rendus place Tahrir dans le centre du Caire, à l’appel de la principale coalition de l’opposition de gauche et libérale qui a demandé à ses partisans de défiler « pour défendre les libertés, empêcher la fraude et rejeter le projet de Constitution » qui divise.

 

 

 

 

 

  DR

 

 

 

Le critère du banquier

 

 

 

 

Par El Faraby, 19 décembre 2012

 

 

 

"Y a quelque chose qui m’échappe"

"quoi ?"

"pourquoi le Fonds monétaire international gèle-t-il une demande du Caire pour un prêt de 4,8 milliards de dollars ?"

"tout va dépendre du référendum"

"c’est-à-dire ?"

"pour obtenir le prêt, faudrait que le -oui- ou le -non- l’emporte largement"

"quels sont les critères du FMI ?"

"il en a qu’un"

"lequel ?"

"il faut que le vainqueur du référendum puisse appliquer les directives du banquier sans mettre le pays à feu et à sang"

"... !?"

 

Al Farabi, 19 décembre 2012

 

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la semaine dernière le gel d’une demande du Caire pour un prêt de 4,8 milliards de dollars, et lundi l’Allemagne a indiqué qu’elle suspendait un effacement partiel de la dette égyptienne en raison de ses inquiétudes sur l’évolution du pays.

 

Lien : assawra.info

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article