Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 

 

A quelques jours d’intervalle, la Banque Mondiale et l’Unicef ont tous les deux publié des rapports sur l’éducation au Maroc.

 

Premier constat, le monde rural est sérieusement à la traîne, en particulier en ce qui concerne la scolarité des petites filles. Selon l’Unicef, à la campagne, seulement 57,8% des filles sont inscrites au collège et moins de 20% au lycée. La Banque Mondiale relativise en expliquant que globalement plus d’enfants marocains accèdent à l’école.

 

En dix ans, le nombre d’enfants scolarisés est passé de 52,4 à 98,2% dans le primaire, de 17,5 à 56,7% pour le collège et de 6,1 à 32,4% au lycée. Les deux organisations ont également zoomé sur la qualité de l’enseignement, et c’est là que le bât blesse encore plus. Le rapport de l’Unicef affirme que seulement “32% des élèves, en 4ème année du primaire, maîtrisent les acquis de base”.

 

La Banque Mondiale, quant à elle, remet en question le mythe du bon enseignement des mathématiques et des sciences dans le système scolaire marocain, précisant que “74% des élèves marocains de 4ème année n’atteignent même pas le premier des quatre niveaux de référence en mathématiques et aucun ne parvient au niveau supérieur”.

Déprimant.

 

Source : Telquel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article