Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Pakistan: les drones américains accusés de tuer moins de terroristes que de civils

DR-D'après une étude menée par des chercheurs des universités de Stanford et de New-York, les drones américains tuent plus de civils que de Talibans et de membres d'Al-Qaïda. L’Express, 25/9/2012

 

 

 

Lu dans big browser  ce matin :

 

 

Agé de 27 ans, Brandon Bryant revoit encore précisément les montagnes afghanes avec ses sommets enneigés et ses vallées verdoyantes qui lui rappelaient son Montana natal. Il les observait à 10 000 kilomètres de distance. Extrait :

 

"Ce jour-là, dans le réticule du drone, une maison aplatie en terre, avec une étable pour les chèvres, se rappelle-t-il. Lorsque l’ordre de faire feu tombe, Brandon presse un bouton de la main gauche […]. Le drone lance un missile de type Hellfire. Il reste alors seize secondes avant l’impact. "Les secondes s’écoulent au ralenti'", se souvient Brandon aujourd’hui. […] A cet instant, Brandon peut encore détourner le missile roquette. Trois secondes. Brandon scrute le moindre pixel sur l’écran. Soudain, un enfant qui court à l’angle de la maison. […] Brandon voit une lueur sur l’écran – l’explosion. Des pans du bâtiment s’écroulent. L’enfant a disparu. Brandon a l’estomac noué.

 

"On vient de tuer le gamin ?" demande-t-il à son collègue assis à côté.

 

"Je crois que c’était un gamin", lui répond le pilote. […]

 

C’est alors que quelqu’un qu’ils ne connaissent pas intervient, quelqu’un qui se trouve quelque part dans un poste de commandement de l’armée et qui a suivi leur attaque : "Non, c’était un chien."

 

Ils se repassent l’enregistrement une nouvelle fois. Un chien sur deux jambes ? Lorsque Brandon Bryant sort de son container ce jour-là, le cœur de l’Amérique profonde s’étale devant lui : l’herbe drue de la steppe à perte de vue, des champs, l’odeur du lisier. […] Une guerre est en cours."

 

 

5 janvier 2012

 

 

 

Dans un article du blog intitulé «la Matrice » a droit de vie et de mort », on peut lire cet extrait d’un article du Washingtonh post : «Au cours des deux dernières années, l’administration Obama a secrètement mis au point un nouveau plan pour la poursuite des terroristes ; une liste «nouvelle génération » des ciblages effectués, soit la « Disposition Matricielle ». Le drone est, on le sait, un des instruments préférés de la Matrice.

 

 

  

 

Howard Zinn : « Le vrai danger, c’est l’obéissance civile »

 

 

 

 

 

Avant d’enseigner l’histoire et les sciences politiques dans différentes universités américaines, Howard Zinn (1922–2010) avait participé à la seconde guerre mondiale et notamment au bombardement de Royan où pour la première fois le napalm fut utilisé de façon massive.

 

Dans son autobiographie L’Impossible Neutralité, il écrit qu’après la guerre il a commencé à se demander si celle-ci, « aussi noble que pût être la cause défendue, permettait de résoudre quoi que ce soit étant donné les dommages causés à la morale, à la raison et à la sensibilité dont elle s’accompagne toujours. » La désobéissance, la résistance à une autorité illégitime, le pacifisme deviendront les thèmes centraux de ses travaux historiques.

 

Vous trouverez ci-dessous la retranscription de la conférence qu’Howard Zinn avait donnée en juin 2009 à la librairie Quilombo.

 

Texte de la conférence sur LDH-Toulon

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article