Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Engagée il y deux semaines, la grève de la faim des détenus palestiniens s’étend et gagne en résolution. Le gouvernement israélien, fort de ses appuis dans les médias occidentaux, s’est efforcé de minimiser la portée de cette action massive déclenchée le 17 avril dernier.

 

Vainement. « Le mouvement de grève de la faim des prisonniers palestiniens en Israël s'étendrait à 2000 détenus » titre Le Monde le 5 mai, contredisant les chiffres de l’administration sioniste. Laurent Zecchini correspondant à Jérusalem écrit : « Israël éprouve des difficultés croissantes à contrôler le mouvement de grève de la faim des prisonniers palestiniens, qui ne cesse de s'étendre ». Il note : «Les manifestations de solidarité se multiplient dans plusieurs villes palestiniennes »

 

L'ambassadeur palestinien à l’ONU a attiré hier l'attention du Conseil de sécurité sur le sort de dix prisonniers hospitalisés dans un état grave.

 

"La vie de plusieurs prisonniers palestiniens est désormais en danger", affirme Riyad Mansour dans une lettre adressée au président en exercice du Conseil et rapportée par l’AFP. « Le Conseil de sécurité doit lui rappeler ses "obligations légales en la matière", affirme M. Mansour.

 

Synthèse blog

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article